Tout savoir sur le crédit immobilier

par | Jan 7, 2019 | Crédit Immobilier |

Tout savoir sur le crédit immobilier

Le crédit immobilier dans tous ses états!

Encore appelé prêt immobilier, le crédit immobilier est le type d’emprunt destiné à un financement total ou partiel de la construction d’un bien immobilier. Le crédit immobilier peut également porter soit sur l’acquisition d’un immeuble ou soit pour entamer des travaux sur celui-ci. Mais il arrive parfois qu’une telle demande crédit soit rejetée, ou que l’on vous demande de souscrire à une assurance. Mais pourquoi avoir nécessairement recours à une telle demande ?

Pourquoi contracter un crédit immobilier ?

Les taux de crédits dans le domaine de l’immobilier n’ont cessé de diminuer ces dernières années. Ils sont actuellement compris entre 1 et 2 % même pour des durées au-delà de 10 ans. Beaucoup avaient prédit le scénario contraire ces dernières années. Cette baisse permet aux investisseurs du domaine de pouvoir miser plus gros.

Mais il existe des investisseurs qui sont toujours réfractaires aux crédits immobiliers. Ils préfèrent opter pour des achats au comptant ou à défaut réduire au maximum le montant du prêt. Voilà quelques avantages qui vous feront changer d’avis si vous appartenez à cette catégorie. Et si vous ne l’êtes pas, cela ne fera que vous conforter dans votre position.

L’emprunt est beaucoup plus rentable

Le domaine de l’immobilier est un des rares secteurs existant qui ne demande pas d’avoir des fonds avant de pouvoir faire des investissements. Cela est bien possible à cause de l’emprunt. Les financiers qualifient cela d’effet de levier du crédit. Si vous empruntez aujourd’hui à un taux compris entre 1 et 2 % pour la réalisation d’un bien que vous louez ensuite, vous avez la possibilité d’obtenir jusqu’à 3 à 6 % de rendement. Cela est largement suffisant pour que l’immobilier soit considéré comme un excellent support d’investissement et profiter de votre bénéfice.

L’emprunt protège votre patrimoine

Recourir à un prêt immobilier vous permettra de sécuriser l’opération. Ce qui met votre patrimoine à l’abri de tout danger. C’est d’ailleurs le tout premier et plus important avantage qui pousse à aller vers le crédit immobilier puisqu’en cas de décès, le paiement de toutes les mensualités seront à la charge de l’assurance décès liée à l’emprunt immobilier. C’est une façon de garantir à votre famille la transmission d’un patrimoine. D’où l’importance de l’obligation d’assurer son crédit contre le décès mais aussi l’invalidité.

Plus d'infos sur les crédits immobiliers

Pourquoi assurer son crédit immobilier ?

Souscrire à une assurance est un gage de sécurité pour la banque et surtout un moyen sûr de vous protéger et protéger également votre famille.

Un gage de sécurité pour votre banque

Techniquement, la banque est le premier bénéficiaire de la police d’assurance puisqu’elle prend en charge le risque en vous octroyant un prêt. Cela permet de prévoir les aléas, car personne ne peut prévoir ce que l’avenir vous réservera. Une perte brusque de votre emploi, une maladie ou encore un décès sont autant de choses que l’on ne peut prévoir.

Une protection sûre pour votre famille et pour vous

Comme nous venons de le voir avec la banque, l’on ne peut prévoir les aléas de la vie. L’assurance s’engage en cas de décès à prendre en charge jusqu’à la totalité des échéances qui restent selon les quotas et au prorata de la police d’assurance. Cela vous met en sécurité et protège également votre famille. En cas de décès, vous leur transmettez un bien immobilier. Mais vous devez aussi garder à l’esprit que l’on peut bel et bien refuser de vous octroyer le prêt.

Pourquoi un crédit immobilier peut-il être refusé ?

Deux grandes raisons peuvent justifier le rejet d’une demande d’emprunt. Cela peut découler de la banque comme de l’assurance emprunteur.

Le refus de la banque

L’un des motifs invoqués par une banque pour justifier le refus est la précarité professionnelle. En quête d’un maximum de garantie, un CDI a plus de chance de les rassurer. Et surtout lorsque vous empruntez en couple et que vous bénéficiez tous les deux de bons contrats de travail.
Le second motif pouvant justifier le refus est lorsque vous bénéficiez d’un revenu insuffisant. Les banques surveillent aussi de très près vos tenues de comptes.
A savoir aussi, les banques ne sont pas tenues légalement de motiver leur refus pour une demande de financement.

Le refus de l’assureur

Le refus peut ne pas venir directement de votre banque. Il arrive que cela soit suscité par votre assureur emprunteur. Lorsque celui-ci n’est pas rassuré par les informations que vous lui aviez transmises, l’assurance peut être à l’origine du refus de votre prêt. Cela se comprend puisque le remboursement lui incombera lorsque vous serez dans l’incapacité de le faire.

Si vous avez des problèmes de santé, appelés aussi « risque aggravé », vous pouvez peut-être vous assurer via la convention AERAS qui permet de couvrir les emprunts immobiliers des personnes dans ce genre de situation. Toutefois la compagnie d’assurance pourra elle aussi refuser ou appliquer une surprime ainsi qu’ une exclusion partielle ou totale de certains risques. Ces appréciations sont faites au cas par cas par une commission de médecins conseils indépendante.

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :
0
Accessibilité